Prix des musiques d'ici

Mosaïque de postures musicales (jeux d'instruments et danse) en gros plan
Partager
Actu publiée le 03/07/2017
Dispositf national
Repérage et accompagnement des artistes musiques du monde

Le « Prix des musiques d'ici » est une intitative du Collectif musiques et danses du monde en Île-de-France et du festival « Villes des musiques du monde ». Il est organisé en partenariat avec le festival « Au fil des voix », avec le soutien de la Fédération des acteurs des musiques et danses traditionnelles et du monde, le concours de la fondation Orange, de l'Institut français et de partenaires culturels issus de six régions : Île-de-France, Normandie, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Occitanie, Auvergne-Rhône-Alpes, Bretagne.

Le FAR, agence musicale régionale, est un des partenaires de cette démarche.

Le dispositif de repérage et d’accompagnement de groupes que nous présentons ici concerne à la fois des artistes issus des diasporas, installés dans les grandes régions de France, et des artistes français travaillant sur les répertoires musicaux des diasporas qu’ils côtoient. Il mettra en valeur le dynamisme de réseaux culturels qui échappent aux radars des circuits habituels (maisons de disques, producteurs, lieux de musiques actuelles).
En soutenant l’émergence d’artistes afin de lutter contre certaines formes d’exclusion, ce projet propose, à travers un dispositif de repérage et d’accompagnement de talents émergents, une action concrète qui redonne toute leur place aux musiques du monde d'ici. Il s’agira donc de montrer la richesse des musiques de France, dans la diversité de leurs origines…

Quatre aires culturelles : Afrique/Moyen-Orient, Amériques/Caraïbes, Asie/Océanie, Europe.

Six régions : Île-de-France, Normandie, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Occitanie, Auvergne-Rhône-Alpes et Bretagne qui cooptent 18 groupes présélectionnés.

Critères de sélection

La sélection est effectuée par un jury national qui retiendra huit finalistes qui joueront en Île-de-France pendant le festival « Villes des musiques du monde » en octobre-novembre 2017.
Ce jury décernera quatre prix correspondant aux quatre aires culturelles (diffusion et accompagnement pour les huit finalistes et les quatre lauréats).

  • Insister sur la capacité du projet à désenclaver les territoires
  • Insister sur l’intérêt social et culturel du projet, concomitant à l'approche artistique
  • Être originaire, pour au moins un membre du groupe, d'une des aires culturelles indiquées et installé en France
  • Être majoritairement implanté dans une des régions de France participantes au dispositif
  • Ne pas avoir signé dans une major ou ne pas avoir fait partie d'un gros catalogue de tournée dans les cinq dernières années

Éléments demandés aux candidats :

  • Trois titres enregistrés
  • Une bio
  • Une photo
  • Une fiche technique
  • Une vidéo live si le groupe en dispose

Modalités de repérage

Les artistes et groupes seront repérés dans chaque région grâce à des « capteurs » et des « passeurs » de musiques, qui connaissent bien la vie artistique, culturelle et sociale de leur territoire.

Les capteurs en région

Des relais reconnus et repérés pour leur fine connaissance de leur territoire qui sont en mesure de dénicher et d'aiguiller des groupes vers le dispositif.
Ils sont représentés par des petites structures, des acteurs associatifs de terrain, des personnes physiques, en lien avec les acteurs musicaux au sein des communautés culturelles ou d'associations de ressortissants des communautés culturelles.

Les passeurs en région

Des professionnels associés au projet pour accompagner les lauréats dans la réalisation de leurs projets.
Ils représentent un lieu de diffusion ou un festival qui s'engage à participer à la présélection et à parrainer un groupe (engagement à accueillir en diffusion ou en résidence un lauréat…).

Des passeurs de notoriété

Des lieux et festivals dont la reconnaissance et le prestige seront aussi sollicités afin d'accroître la promotion des projets artistiques.
Le choix des relais régionaux sera également partagé avec les réseaux territoriaux de la FAMDT, de Zone Franche et de la Confédération nationale des MJC.