Nuit des Musiques et des Cultures

Mosaïque de postures musicales (jeux d'instruments et danse) en gros plan

Infos pratiques
Le vendredi 2 juin 2017
à partir de 19h00
Foyers du théatre
Caen (14)
02 31 30 48 20
Entrée libre

 

Web
Théâtre de Caen

Accessibilite
Pictogramme Handicap mentalHandicap
mental
Pictogramme Handicap visuelHandicap
visuel
Pictogramme Handicap moteurHandicap
moteur
Partager
Concert
22e édition

Comme chaque année, le théâtre de Caen, en partenariat avec Le FAR, propose au public de réécouter ou de découvrir, les artistes qui font la scène des musiques traditionnelles. Cette édition se tiendra dans les foyers du théâtre et permettra d’entendre des musiciens qui résident en région.

Flamenco : Compagnie Al Doce

Al Doce
Cette compagnie est née en 2010, fruit d'une rencontre à Séville entre une danseuse originaire de Caen et d'un guitariste originaire du Costa Rica. Al Doce est la conjugaison de leurs sensibilités respectives et d'une identité artistique qui s'exprime à travers un univers très intimiste.
Hélène Cornac a passé six années à Séville, à se perfectionner dans l’art de la danse flamenca. Elle est diplômée de la Fundacion Cristina Heeren de Arte Flamenco depuis 2006 et a approfondi sa pratique auprès de grands artistes tels Manuel Betanzos, Isabel Bayon et Pastora Galvan.
Diego Castro Flaqué s’est formé à la guitare Flamenca à la "Escuela Superior de Guitarra de Costa Rica" avec Manuel Montero. Il s’est ensuite installé à Séville pour se perfectionner auprès d'artistes de renom tels que Eduardo Rebollar, Niño de Pura, Tino van der Smann et Pedro Sierra.
Hélène Cornac : danse
Diego Castro Flaque : guitare

www.aldoce.com
www.youtube.com

 

Sénégal : Pape Cissokho et Alice Cissokho

Pape Cissokho et Alice Cissokho
De sa rencontre en 2003 avec la harpiste classique Alice Cissokho, qui deviendra sa compagne, naît le duo Cissokho (harpe, kora et chant).
Revisitant la formation traditionnelle du duo de koras, ils apportent des influences de musique savante occidentale à la musique mandingue. Outre la musique du Sénégal et les compositions originales de Pape, ce duo explore aussi parfois les répertoires d'autres parties du monde. Installé au Havre depuis 2008, Pape Cissokho a également fondé avec trois musiciens havrais le groupe Les Étoiles du Saloum (nom issu d'une région du Sénégal) et sorti un premier album en 2013.
Pape Cissokho : kora, chant
Alice Cissokho : harpe

www.youtube.com

 

Afghanistan : Mostafa Wafa et Qais Halimi 

Mostafa Wafa et Qais Halimi
Mostafa Wafa s'était produit  à plusieurs reprises sur la scène des foyers du theâtre entre 2003 et 2007. Seul musicien traditionnel afghan résidant en Normandie, ce chanteur véhicule les chants de sa terre natale et donne à entendre une poésie populaire en langue persane et en pachto. Il revient sur cette scène après dix années d'absence, en compagnie d'un tout jeune et talentueux tabliste afghan. Un moment musical intimiste et rare.
Mostafa Wafa : chant, harmonium
Qais Halimi : tablas

 

Congo Kinshasa : Shak Shakembo trio 

Shak Shakembo et ses musiciens
La rumba congolaise, c'est l'histoire de la nkoumba, une danse de République Centrafricaine qui a voyagé voilà quelque 500 ans jusqu'à Cuba, via de tristes nefs négrières. Faisant fi des interdits dictés par les esclavagistes, la nkoumba survit, sous le nom de rumba. Dans les années 1940, la rumba revient au Congo et se métisse depuis de jazz, de pop et de soul.
Shak Shakembo, chantait en famille dans la chorale de son église protestante du Congo Kinshasa. Né en novembre 1962, Shak se pique vite d'apprendre la guitare et les percussions, et s'essaie avec succès à la composition. En 1991, il fait "N’importe quoi"... c'est le titre de son premier album. Repéré par le poète Lutumba Simaro, il intègre à cette époque, le célèbre orchestre OK Jazz de François Luambo Makiadi alias « Franco ». Véritable phénomène en Afrique, la formation, rebaptisée Bana Ok, tourne dans le monde entier sous la direction de son nouveau chef d'orchestre Shak Shakembo. En 1999, Shak est sélectionné par l’état congolais pour interpréter la symbolique chanson nationale Tokufa pona Congo. Il s'installe à Caen en 2008 et prend part à la Nuit des musiques et des cultures en 2011, une scène sur laquelle il reviendra à plusieurs reprises en solo ou en compagnie de divers artistes. Ce phœnix de la rumba congolaise enregistre "Je reviens vers toi" au studio PickUp, un EP 5 titres est sorti en mai 2013.
Le chanteur guitariste revient aujourd'hui dans un tout nouveau set.
Shak Shabembo : chant, guitare
Audrey Misere : choeurs, percussions additionnelles
Justin M'Bimba : guitare, choeurs
Augusto M'Baya : congas, cajon, percussions additionelles, choeurs

www.shak-shakembo.com
www.youtube.com
Crédit photo : Grouchy Gruff /Gargouille productions

 

Île Maurice : Lespri Ravann

Lespri Ravann 
Lespri Ravann est fondé autour de ce tambour, la ravanne, emblème du sega, musique mauricienne par excellence. Si le groupe trouve ses racines dans un sega très roots, sa musique s’abreuve toutefois à diverses sources et s’enrichit de rythmes, indiennes, du jazz et du blues notamment. Le groupe, composé de chanteurs-percussionnistes, s’est enrichi d’un bassiste- guitariste.
Lespri Ravann, sort  un album  en 2015 intitulé ‘Langaz’. C'est le « langage » de la ravanne, de la musique qui rassemble et raconte un peu la vie à Maurice et dans ses îles en puisant à la fois dans le sega tipik (aujourd’hui reconnu patrimoine mondial immatériel par l’Unesco), dans le sega traditionnel et le sega zilwa. Un album conçu pour transmettre l’héritage musical du passé mais aussi ce qu’ils entrevoient, à travers leur sonorité singulière, comme avenir possible pour le sega.
Kirty O’Clou : chant, ravann
Armand Jeff : chant, percussions
Karsheley Sham : chant, percussions
David Robert : guitare, voix

www.youtube.com

 

Clin d'oeil

Et pour prolonger ce parcours au coeur de la diversité culturelle et musicale, le samedi 3 juin, vous pourrez vous rendre à Ifs où se déroulera la 2ème édition du Festival des Musiques du Monde dédié cette année aux musiques tsiganes.
Au programme : concerts, projection en plein air, exposition, stages, concert-lecture... avec le guitariste Samuelito, les Dhoad du Rajasthan, Mazel Combo, la Cie de danse flamenca Kaena, le trio russe Kibitka, mais aussi l’École municipale de musique et de danse de Ifs.
Concerts à partir de 15h sur l'esplanade Jean Vilar (gratuits) et à partir de 20h dans l'Espace Jean Vilar (7 € / 5 € / gratuit - 12 ans).
Programme