Agi-Son

Sensibilisation aux risques auditifs

Le FAR est le relais régional de la campagne « Le Mois de la gestion sonore » de sensibilisation aux risques auditifs liés à l’écoute ou à la pratique de musiques dites amplifiées.

La campagne est développée par l’association Agi-Son – association interprofessionnelle pour une bonne gestion sonore dans le spectacle vivant – qui déploie un message de sensibilisation via une campagne d’affichage ainsi qu’une distribution de dépliants pédagogiques et de protections auditives dans les lieux de diffusion, d’écoute et de pratique de la musique.

Au-delà de ce dispositif, Agi-Son et les relais régionaux développent d’autres missions.

L’éducation au sonore

  • Informer, sensibiliser, faire connaître les risques aux jeunes publics (spectacles « Peace&Lobe » portés en Basse-Normandie par l’association Snark)
  • Contribuer à construire un discours accessible et documenté (plaquettes de sensibilisation, site Internet)
  • Collecter les outils pédagogiques disponibles
  • Créer de nouveaux outils pédagogiques (DVD d’éducation au sonore…)

Faire débat autour de la gestion sonore dans le spectacle vivant

  • Veillez au respect de la libre expression artistique des pratiques musicales amplifiées
  • Favoriser le respect de l’intégrité physique des spectateurs et des praticiens
  • Analyser et mettre en exergue les problématiques liées aux réglementations régissant la diffusion musicale, le respect de l’environnement sonore et la santé des salariés et proposer des solutions objectives
  • Mettre en perspective les connaissances scientifiques, technologiques, sociologiques (comité scientifique Agi-Son)

Outiller les acteurs du spectacle vivant

  • Informer et former les professionnels du secteur du spectacle vivant (« Guide pour une bonne gestion sonore », …)
  • Diffuser et mettre à disposition des outils pédagogiques (fiches pratiques pour une bonne gestion sonore)
  • Créer des outils adéquates pour aider à mettre en œuvre une bonne gestion sonore (« KitPro » pour une bonne gestion sonore)
  • Favoriser la mise en œuvre de démarches concrètes pour une meilleure gestion sonore
  • Appuyer et accompagner les démarches visant à améliorer la gestion sonore dans le spectacle vivant
  • Coordonner et analyser nationalement les actions menées par les acteurs de terrain

L’objectif étant de parvenir à une gestion sonore maîtrisée, conciliant préservation de la santé publique, respect de l’environnement et maintien des conditions d’exercice artistique, culturel et technique de la pratique musicale.