Culture/Justice

Contact chef projet
Laurent Brixtel
Chargé de mission culture-justice
Centre Régional des Lettres de Basse-Normandie
Unicité - 14 rue Alfred Kastler
CS 75438
14054 Caen Cedex 4
02 31 15 36 38
l.brixtel@crlbn.fr

Partager

Rappel historique

Le premier protocole d’accord entre les ministères de la Culture et de la Justice a été conclu en 1986, invitant chaque établissement pénitentiaire à disposer d’une bibliothèque, pour l’usage des personnes sous main de justice. Au fil des années, des événements comme la « Fête de la Musique » ou  la « Semaine du Goût » sont devenus des rendez-vous attendus au sein des établissements pénitentiaires.
Plusieurs fois renouvelé et élargit, le protocole est aujourd’hui décliné sous différentes formes selon les régions.

Quelle déclinaison pour le protocole en Région ?

Le dispositif Culture/Justice réunit la Direction Régionale des Affaires Culturelles, la Direction Interrégionale des Services Pénitentiaires ainsi que la Région Normandie. Coordonné en région par la Ligue de l’enseignement de Basse-Normandie, ce dispositif invite partenaires culturels, Services Pénitentiaires d’Insertion et de Probation (SPIP) et établissements pénitentiaires à construire des projets en partenariat à l’intention des personnes placées sous main de justice.

La région compte six établissements pénitentiaires, dont trois établissements pour peines et trois maisons d’arrêt :

  • La maison d’arrêt de Caen (quartier hommes – femmes – mineurs)
  • Le centre pénitentiaire de Caen
  • La maison d’arrêt de Coutances
  • La maison d’arrêt de Cherbourg-Octeville
  • Le centre de détention d’Argentan
  • La maison centrale de Condé-sur-Sarthe

Inscrivant la culture comme un des éléments du parcours, la Région s’est engagée dans le cadre de ce dispositif Culture/Justice pour soutenir la mise en œuvre de projets en milieu pénitentiaire.

L’implication et le rôle du FAR dans la déclinaison du protocole

Partenaire musical privilégié du réseau et du dispositif régional, Le FAR est présent à différents degrés :

  • Développement de projets musicaux en partenariat avec les services pénitentiaires d’insertion et de probation et les établissements pénitentiaires
  • Participation directe avec les établissements pénitentiaires désireux de faire appel aux compétences du FAR en méthodologie de projets
  • Soutien à la coordination de la Fête de la Musique
  • Mise en réseau entre acteurs du monde musical et milieu pénitentiaire, accompagnement en méthodologie de projet