Le dispositif local d'accompagnement

Dessin d'une ville avec DLA écrit dans le ciel
Partager
Actu publiée le 04/01/2018
Dispositif
Un accompagnement pour les structures culturelles

En tant qu’acteurs culturels, vous avez des projets ou des besoins ?
Un dispositif peut vous accompagner : le Dispositif Local d’Accompagnement ! (DLA)

Trop souvent sollicité quand l'urgence économique se profile, le DLA est outil qui doit avant tout être sollicité et utilisé comme élément de (re)structration d'un projet.

 

Le DLA c’est quoi ?

Créé à l’origine par l’Etat et la Caisse des Dépôts, dans une démarche d’investissement en faveur des services et activités d’utilité sociale, le Dispositif Local d’Accompagnement (DLA) est, comme son nom l’indique, un dispositif qui permet aux structures d’utilité sociale employeuses de bénéficier d’un appui technique s’inscrivant dans la durée.
L’objectif du dispositif est de consolider ou développer leurs activités et leurs emplois.
Il s’agit à la fois d’un dispositif d’accompagnement et de conseil, un espace d’expertise, de ressources et de mutualisation d’expériences.
Il agit sur les territoires pour venir en appui aux projets des structures volontaires, par le biais d’un accompagnement dans le temps. Il peut mobiliser des ressources propres (son expertise, sa capacité à mettre en œuvre des prestations de conseils) ou celles de ses partenaires (réseaux financiers et associatifs, institutions qui participent à son fonctionnement, etc.). Le dispositif est gratuit pour la structure.

 

Le DLA pour qui ? 

Le DLA s’adresse aux structures qui développent des activités et services d’utilité sociale :

  • Associations,
  • Coopératives à finalité sociale,
  • Structures d’insertion par l’activité économique,
  • Entreprises agréées ESUS (entreprise solidaire d’utilité sociale).

 

Le DLA pourquoi ?

Le DLA permet de bénéficier d’un appui technique sur des besoins et problématiques d’une structure comme :

  • Formaliser le projet associatif,
  • Faire évoluer l’organisation interne,
  • Adapter le modèle économique,
  • Identifier des pistes de coopérations entre structures,

 

Comment ça marche ? 

L’action du DLA suit les étapes suivantes :

  1. Accueil et orientation par un chargé de mission du DLA,
  2. Diagnostic partagé par le chargé de mission du DLA, pour répérer les pistes pour agir et identifier les besoins d’accompagnement,
  3. Mise en place d’ingénieries d’accompagnement par un expert prestataire,
  4. Suivi par le chargé de mission du DLA.

 

Un accompagnement régional sur le secteur culture

Au-delà de l’accompagnement en direct de structures pour répondre à leurs besoins (accompagnements individuels ou collectifs menés par les DLA départementaux), les opérateurs régionaux du dispositif élaborent et mettent en œuvre des actions répondant à des besoins/enjeux partagés par un grand nombre de structures de certains secteurs. Aujourd’hui le secteur culturel est un secteur reconnu comme prioritaire où s’inscrit un travail partenarial avec les acteurs du secteur (têtes de réseaux ou représentants en région des fédérations, points d’appui à la vie associative, agences, partenaires publics…)