Vendredi
17/07
2020
Illustration
Photo de Stéphane Ronarc'h
Thématique
Recrutement

Arrivée de Stéphane Ronarc'h

Sous-titre
Un nouveau dans l'équipe du FAR !

Stéphane Ronarc’h a intégré l’équipe du FAR au printemps pour s’occuper principalement de la base de données RIC - Réseau Information Culture, suite au départ d’Arnault Debris.

RIC (Réseau Information Culture) : C’est une base de données développée par la Cité de la Musique. Elle a pour but de rassembler les acteurs des musiques actuelles régionaux et hors-région ainsi que les partenaires institutionnels travaillant en étroite relation avec le secteur des musiques actuelles. Depuis quelques années, la Cité de la Musique a développé des outils web qui font de RIC non seulement une base de données à usage interne, mais également une base qui alimente l’annuaire et la cartographie des acteurs de musiques actuelles ainsi que la Music-Box du site Internet du FAR.


Stéphane évolue dans la sphère culturelle caennaise depuis presque 10 ans. Auparavant, il a travaillé au Centre Régional des Lettres de Basse-Normandie (CRL) et Normandie Livre & Lecture en tant que chargé du centre de ressources où il était notamment responsable de la base de données RIC (Réseau Information Culture).

Son parcours en tant que salarié ou bénévole l’a fait naviguer autant dans le secteur du livre, que dans celui de la musique (Big Band Café, Festival Beauregard), ou encore celui du spectacle vivant (Comédie de Caen, Festival Les Boréales).


Pour vous aider à mieux le connaitre, nous lui avons posé quelques questions :

Quel est ton groupe préféré ?

Neil Young est pour moi l’artiste à ce jour inégalé et inégalable… que ce soit en solo, avec le Crazy Horse ou encore plus récemment avec Promise of the Real, ses concerts sont magistraux. J’aime particulièrement sa période du début des années 1990 en collaboration avec Pearl Jam (Mirror Ball) ou avec le Crazy Horse (Ragged Glory,  Sleeps with Angels, sans oublier le double live Weld et sa version à couper le souffle de Like a hurricane.  A noter également à la même époque l’incontournable Harvest Moon ou encore la magnifique BO de Dead man de Jim Jarmush.


Le meilleur concert de ta vie c'était qui et où ?

Question très difficile… bien évidemment voir les Rolling Stones, Neil Young ou encore David Bowie sur scène, ce sont des moments inoubliables (c’est le pur fan qui parle). Mais j’aime surtout les surprises et découvrir des artistes sur scène. J’ai de très bons souvenirs de concerts dans des petites salles comme celui de Goddamn Gallows au Molotov à Marseille ou encore celui des Goaties à La Classe à Saint-Hilaire-sur-Risle. Certains festivals comme TINALS à Nîmes ou Lévitation France à Angers sont également des moments de découvertes très intéressantes.


Sur quel événement as-tu été bénévole ?

J’ai participé en tant que bénévole aux premières éditions du Festival Beauregard. Je me souviens avoir posé les premières barrières sur le site du château avec l’équipe du Big Band Café. De très bons souvenirs. Je continue également à donner un coup de main quand je peux à un festival qui me tient à cœur, Les Boréales. J’ai également été bénévoles sur Grolux à Louvigny et au cinéma Lux : des expériences hallucinantes dans une ambiance très… Groland…


Tu écoutais quoi à l’adolescence ?

J’ai eu ma période Top 50 comme tout le monde, mais très vite, je me suis ouvert à de la musique moins « conventionnelle » comme le rock alternatif français (Mano Negra, Bérurier Noir, Wampas, Thugs…). En 1987 est également sorti un album qui a beaucoup contribué à mon éducation musicale, Diesel and Dust de Midnight Oil. Un album qui vieillit très bien et que j’écoute encore très souvent. Le lycée et l’université m’ont ensuite permis d’étendre cette culture musicale allant du rock anglo-saxon à la chanson à texte.


Quel festival as-tu le plus fréquenté ?

Ayant été bénévole sur les six premières éditions si je me souviens bien de Beauregard, c’est évidemment celui que j’ai le plus fréquenté. J’essaie d’aller régulièrement à certains festivals et ce tout au long de l’année : Ouest Parc au Havre, Tinals à Nîmes, Lévitation France à Angers… C’est également l’occasions de se retrouver entre amis. Cette année est assez triste à ce niveau et j’espère que tout repartira de plus belle dès septembre et en 2021 !


Est-ce que tu joues d'un instrument ?

C’est l’un de mes grands regrets : non, je ne joue d’aucun instrument. Ce n’est pas faute d’avoir essayé, j’ai même acheté une guitare électroacoustique qui sert plus à mes potes quand ils viennent me voir. Cette guitare a même été baptisée ma-ta guitare par l’un de mes meilleurs amis (Petite bise à Mourad BC au passage).


Si vous souhaitez être référencé dans notre base de données et ainsi apparaître dans l’annuaire, la Music-box ou sur les cartographies de notre site, n’hésitez pas à le contacter !