Lundi
19/07
2021
Illustration
Tour de France Agi-Son #2
Thématique
Campagne de sensibilisation

Tour de France Agi-Son #2

Sous-titre
Pour un décret son qui ne réduise pas la scène au silence

4 ans après la parution du décret «Son» : les professionnels veulent sortir de l’impasse et lever les freins à la reprise.

En août 2017, les ministères de la Culture, de la Santé et de l’Environnement signaient le décret 2017-1244 du 7 août 2017, dit Décret « Son ».

Dès sa parution, le réseau national AGI-SON, qui oeuvre depuis 20 ans pour une gestion sonore maîtrisée avec les organisations professionnelles du secteur, alertait sur les problématiques soulevées par ce texte qui ne prend pas en compte les spécificités du spectacle vivant. Une pétition était lancée, « OK pour un décret «Son» qui ne mette pas la scène KO» et rassemblait plus de 6 400 signatures. Au cours d’un premier tour de France en 2018 qui avait pour vocation d’informer les professionnels sur le contenu du décret, AGI-SON a pu lister les points de blocage et les pistes d’aménagement, transmis par la suite aux trois ministères co-signataires (Santé, Culture, Environnement). Depuis, le secteur est toujours en attente de réponses et d’éclaircissements de leur part.

 

Le sujet de la nouvelle réglementation sonore est étroitement lié au plan de relance du secteur culturel.

Après de longs mois de fermeture, les acteur.trice.s de la vie culturelle ont plus que jamais besoin de visibilité pour anticiper la reprise. Il est urgent de ne pas laisser le décret « Son » dans un statu quo réglementaire, dangereux pour le secteur et menaçant la vitalité culturelle des territoires. Certaines prescriptions vont à l’encontre des lois de l’acoustique. L’Infographie qui décrypte le décret pointe les problèmes identifiés. Parmi les dangers, on note notamment que : les festivals de plein air ne peuvent tout simplement avoir lieu puisque les niveaux d’émergences éxigés sont impossibles à tenir, les esthétiques musicales chargées en basses fréquences sont en péril, les petits lieux de concert sont pénalisés dans leur programmation par l’émergence du son de scène (batterie, trompette…), etc...

 

Lancement du tour de France AGI-SON #2 le 23 juin 2021 dans le cadre du Printemps de Bourges.

De juin à l’automne 2021, AGI-SON rassemblera les élu.e.s, les professionnel.le.s du secteur culturel et les acteur.trice.s associatifs pour échanger sur les problématiques et les enjeux du décret «Son». L’objectif étant d’obtenir une réglementation sonore qui respecte les spécificités du spectacle vivant musical. Chaque étape s’articulera en deux temps :

  • UNE PLÉNIÈRE : « UN DÉCRET «SON» À L’ÉPREUVE DU TERRAIN »

Présentation des prescriptions du décret « Son » et de ses difficultés.

  • UNE TABLE-RONDE : « POUR UN DÉCRET « SON » QUI NE RÉDUISE PAS LA SCÈNE AU SILENCE »

Cette table ronde permettra de croiser les regards des élu.e.s - concerné.e.s à triple titre par ce décret : en tant que contrôleur.euse.s, organisateur.trice.s d’évènements et exploitant.e.s de lieux - et des professionnel.le.s de la culture sur les enjeux culturels et sociétaux du décret «Son». Parmi eux : l’investissement du plein air pour pallier aux contraintes sanitaires, l’attractivité du territoire, la diversité et la vitalité culturelle, la diffusion et le développement culturel, l’animation des espaces citadins et ruraux, le vivre ensemble, la relation aux riverains, les enjeux économiques, la vie nocturne, la fête, la jeunesse...

 


 

Le tour de France AGI-SON #2 en région Normandie

Proposé dans le cadre du colloque "Check 1-2, une histoire de l'amplification" organisé par le 106.

Mardi 12 octobre de 14h à 16h30 - Le 106 (Rouen)
Agi-Son en partenariat avec Le 106, le Kalif, Le FAR, RMAN et Culturelink

+ d'info à venir

Inscription

 


 

Ressource

Les problématiques du décret en un coup d'oeil
Réglementation sonore
Le FAR est relai régional Agi-Son