Section

Mise à jour : 25 juin 2020

Depuis début mars, du fait des mesures prises pour enrayer la propagation du Covid-19, tout le secteur musical se retrouve confronté à une situation de crise sans précédent. En région, comme au national, l’Etat, les collectivités, les sociétés civiles, les réseaux et services, sont mobilisés pour soute­nir les acteurs et professionnels de la culture durement touchés par les conséquences de la crise sanitaire du corona­virus.

Le FAR mène une veille permanente et vous propose ce récapitulatif des mesures et dispositifs d’aide à destination des artistes et intermittents. Ces mesures et dispositifs de soutien mis en œuvre sont susceptibles d’évoluer dans les prochains jours et semaines ; aussi ces informations sont à lire en prenant en compte la date d'actualisation. 

Nous vous rappelons que vos interlocuteurs habituels au sein des institutions et collectivités restent mobilisés et disponibles pour répondre à vos questions.
Le réseau RMAN et Le FAR travaillent également main dans la main pour vous accompagner dans vos démarches. Durant cette période, les équipes des deux structures sont à votre écoute et vous pouvez les contacter de préférence par mail.

 

> > > Sommaire < < <

 

Récapitulatif des mesures d'aide pour la musique du ministère de la Culture

VOUS ÊTES INTERMITTENT.E


VOUS ÊTES ARTISTES - AUTEUR.E.S

 

CONTACTS, RESSOURCES ET OUTILS EN LIGNE

 


 

Récapitulatif des mesures d’aide pour la musique du ministère de la Culture

Pour limiter l’impact de la crise du Covid-19, l’Etat a pris un certain nombre de mesures en faveur des entreprises, des associations et des indépendants. S’y sont ajoutées des mesures spécifiques, sectorielles, portées par le ministère de la Culture. Les Collectivités territoriales ont aussi pu élaborer
des dispositifs de soutien en faveur du secteur culturel.

Attention : certaines mesures ne sont pas cumulables.

Télécharger le document récapitulatif du ministère de la Culture

 


 

> > > Vous êtes INTERMITTENT.E < < <

 

MINISTERES du travail et de la culture

Mesures exceptionnelles de soutien aux intermittents et salariés du secteur culturel dans le cadre de la crise sanitaire. 

Mesures gouvernementales (annoncées le 6/05) dont le principe de prolongement des droits des intermittents jusque août 2021
www.culture.gouv.fr

 

Neutralisation de la période démarrant le 15 mars et s’achevant à la fin du confinement de la population française pour :

  • le calcul de la période de référence ouvrant droit à assurance chômage et à droits sociaux pour les intermittents du spectacle (artistes interprètes et techniciens),
  • le calcul et versement des indemnités au titre de l’assurance chômage pour les intermittents du spectacle (artistes interprètes et techniciens) et autres salariés (contrats courts…) du secteur culturel

Le décret n° 2020-425 du 14 avril 2020 portant mesures d’urgence en matière de revenus de remplacement à apporter les précisions suivantes s’appliquant notamment aux intermittents du spectacle : 
Prolongation automatique de leurs droits pour tous les bénéficiaires de l’assurance chômage arrivant en fin de droits depuis le 01/03/2020 et jusqu’à la fin de la crise,

  • Prolongation de la période de référence d’affiliation de 24 à 27 mois si la période de crise sanitaire devait durer 3 mois,
  • Neutralisation des jours non travaillés au cours de la période de crise sanitaire pour le calcul de la durée d’indemnisation et du salaire journalier de référence qui entreront en vigueur au 01/09/2020,
  • Suspension du délai pour l’application de la dégressivité. Le délai de 6 mois à l’issue duquel l’allocation est réduite de 30 % sera suspendu pendant la durée de la crise sanitaire.

www.legifrance.gouv.fr

Musicien sur une grande scène de festival

Activité partielle des intermittents du spectacle vivant :

Le Ministère de la culture a publié le 27 mars une FAQ pour les employeurs culturels pour préciser le recours à l’activité partielle*. Il y indique que les CDDU sont éligibles au chômage partiel.
www.culture.gouv.fr

Le décret n° 2020-435 du 16 avril 2020 portant mesures d’urgence en matière d’activité partielle vient préciser les règles qui s’appliquent aux intermittents du spectacle vivant.
Le nombre d’heures non travaillées retenu pour le calcul de l’indemnité et de l’allocation d’activité partielle correspond :

  • à 7 heures par cachet contractuellement programmé, mais non réalisé en raison d’une annulation liée à l’épidémie de covid-19;
  • dans la limite de 7 heures par jour de travail pour les travailleurs auxquels le cachet n’est pas applicable.

Les intermittents rémunérés par le GUSO sont éligibles au chômage partiel sauf s’ils sont employés par un particulier ou une collectivité locale.

www.legifrance.gouv.fr

Lien vers la plate-forme en ligne permettant aux entreprises d’effectuer les démarches d’activité partielle : www.activitepartielle.emploi.gouv.fr

*L’activité partielle, appelée aussi « chômage partiel », est un dispositif d’aide aux entreprises qui font face à des difficultés économiques. Il permet aux salariés, placés en activité partielle, de recevoir de la part de leur employeur une indemnité visant à compenser la perte de rémunération du fait des heures non travaillées.

 

Dispositifs d’accompagnement

Le ministre de la Culture étudiera par ailleurs, en lien avec les professionnels et les organisations syndicales de salariés et d’employeurs, les dispositifs d’accompagnement qui permettront de soutenir l’emploi artistique à l’issue de l’épidémie.


Foire aux questions

Mise en place d’une foire aux questions relative à l’emploi culturel et à l’intermittence, qui sera actualisée régulièrement : www.culture.gouv.fr


Solidarité

Recommandations aux structures soutenues par le ministère de la Culture au titre de la création et de la diffusion (communiqué du 6 avril 2020) : 
[…] La rémunération des intermittents dont l’embauche était prévue avant le 17 mars est recommandée, qu’ils soient artistes ou techniciens (et même si le contrat n’a pas été signé en bonne et due forme). Le cas échéant, ces intermittents pourront être éligibles au chômage partiel. […]

 

Pôle Emploi

Demandeurs d’emploi en fin de droit et intermittents

Assurance chômage

Les pouvoirs publics ont pris plusieurs mesures exceptionnelles pour faire face à la crise sanitaire et les ont adaptées aux intermittents du spectacle relevant des annexes 8 et 10 du règlement d’assurance chômage :

  • La prolongation de la durée des droits à allocation chômage durant le confinement
  • L’allongement de la période de recherche de 507 heures de la durée du confinement.

En période de confinement, vous devez continuer de vous actualiser, afin de rester inscrit à Pôle emploi et de recevoir votre indemnisation le cas échéant. 


Allocation chômage et activité partielle 

Ce sont deux dispositifs autonomes qui peuvent se combiner, voire se cumuler.
Pôle Emploi recense et répond aux questions dans deux FAQ : 


Foire aux questions

Une foire aux questions est disponible en ligne pour apporter des réponses aux intermittents : www.pole-emploi.fr

 

Caisses de régie en attente d'installation
Technicien devant sa console

 

Audiens

Groupe de protection sociale (maj 15/04/20)

Audiens a mis en place pour les artistes et les techniciens intermittents du spectacle confrontés à des annulations de cachets ou de jours de travail, un formulaire de demande d’aide ponctuelle exceptionnelle, allégé et qui sera traité en priorité. 
Cette demande d’aide est réservée : 

  • aux artistes ou techniciens intermittents du spectacle, 
  • qui rencontrent des difficultés sociales et/ou financières importantes, 
  • qui ont subi plus de 5 jours ou cachets annulés au cours d’un mois civil.

Lien vers le formulaire : www.audiens.org

 

Afdas

Opérateur de compétences et fonds de formation des artistes-auteursGroupe de protection sociale (maj 15/04/20)

Les salariés intermittents du spectacle peuvent mobiliser leurs droits à la formation sur le plan de développement des compétences administré par les équipes de l’Afdas, ou bien leur CPF (compte personnel de formation) ou CPF de transition, selon leur projet.

Compte tenu de la situation actuelle liée à la crise sanitaire, les partenaires sociaux mettent en place des mesures exceptionnelles pour soutenir et favoriser l’accès à la formation des salariés intermittents du spectacle.  

  • La période de carence est levée pour leur permettre de suivre une formation dans cette période particulière ; 
  • L’étude de recevabilité se fait sur 36 mois (versus 24) pour atteindre un nombre suffisant de cachets/jours de travail.  
  • La période écoulée depuis le 17 mars sera considérée comme une période d’activité pour le primo accédant à la formation afin d’atteindre les deux années requises pour accéder à une formation. A noter : seule une formation métier pourra être mobilisée.

www.afdas.com


 

> > > Vous êtes artistes - auteur.e.s < < <

 

Ministère de la culture

Mesures exceptionnelles de soutien aux artistes-auteurs

Plan d’action en faveur des artistes-auteurs

Dans un communique du 27 mars 2020, le ministre de la Culture a présenté un premier plan d’action en faveur des artistes-auteurs en veillant notamment à ce qu’ils puissent bénéficier des mesures adoptées dans le cadre des ordonnances présentées en Conseil des Ministres du 25 mars 2020 et du 27 mars 2020 :

  • Bénéfice du fonds de solidarité de 1 milliard d’euros : les personnes physiques et morales exerçant une activité économique qui répondent aux critères d’éligibilité, notamment les artistes-auteurs, pourront bénéficier d’une aide jusqu’à 1 500 € issue du fond de solidarité à destination des entreprises particulièrement touchées par les conséquences économiques, financières et sociales de la propagation de l’épidémie de Covid-19 et des mesures prises pour limiter cette propagation. https://formulaires.impots.gouv.fr
  • Etalement des dettes fiscales et sociales : les artistes-auteurs pourront demander à reporter leurs échéances sociales et/ou fiscales.
  • Bénéfice des prestations en espèce d’assurance maladie : les prestations en espèces d’assurance maladie délivrées par les régimes d’assurance-maladie pour les personnes faisant l’objet d’une mesure d’isolement ou de maintien à domicile et pour les parents d’enfant faisant l’objet d’une telle mesure, seront ouvertes aux artistes-auteurs dans le cadre de la gestion de l’épidémie de Covid-19.
  • Mobilisation de la garantie d’Etat au bénéfice du secteur culturel : afin d’assurer la continuité du paiement des auteurs d’œuvres représentées avant l’effectivité des premières mesures pour lutter contre le Covid-19, les entreprises débitrices de droits auprès des OGC et qui seront amenées à contracter un prêt de trésorerie pour payer ces sommes, pourront demander à bénéficier de la garantie de l’Etat.

www.culture.gouv.fr

 

Plateforme pour l'éducation artistique et culturelle

Pour encourager le retour aux pratiques artistiques et culturelles, le ministère de la Culture invite les artistes et tous les acteurs culturels à partager leur passion et leur talent avec les enfants, les jeunes et les familles, dans le cadre scolaire et aussi pendant tout l’été, partout en France. 

Tous les artistes et acteurs culturels qui souhaitent proposer un projet artistique et culturel destiné aux jeunes publics ou aux familles peuvent participer : artistes, professionnels de la culture, structures et opérateurs culturels, acteurs associatifs, fédérations d’éducation populaire…

Tous les publics jeunes et familles sont concernés. Une attention particulière est portée aux projets artistiques et culturels qui pourront être proposés aux enfants et aux jeunes accueillis dans des structures collectives, avec ou sans hébergement, en juillet et août : établissements scolaires participant au dispositif « école ouverte », centres de loisirs, centres et villages de vacances, maisons des jeunes et de la culture… 

Pour participer, complétez le formulaire ici : https://mesdemarches.culture.gouv.fr/loc_re/mcc/requests/APPEL_EAC_projet_01

Votre proposition sera étudiée, dans un délai de 10 jours, par la Direction régionale des affaires culturelles de Normandie. 

Après examen, votre offre sera référencée sur la plateforme et pourra être directement consultée par les publics et les structures qu’elle est susceptible d’intéresser.

Vous pourrez être ainsi directement contacté par la structure avec laquelle vous allez construire et réaliser ce projet artistique et culturel (établissement scolaire, centre de loisirs…etc). 

https://www.culture.gouv.fr/Sites-thematiques/Education-artistique-et-culturelle/Monter-un-projet/L-education-artistique-et-culturelle-a-portee-de-main

La plateforme est un outil de mise en relation. Toute intervention artistique liée à un projet retenu sera rémunérée, selon diverses modalités de financement, liées à la nature des projets et aux différents types de structures avec lesquelles ils seront réalisés.

 

Solidarité

En outre, le ministre de la Culture invite, au titre de la solidarité professionnelle, l’ensemble des acteurs à honorer autant que possible les engagements et contrats en cours afin que les artistes-auteurs ne voient pas leur rémunération « gelée » du fait de l’interruption d’activité.
 

Adami

Société civile pour l’administration des droits des artistes et musiciens interprètes


Un plan de 11,3 millions d’euros pour les artistes

L’Adami se mobilise pour les artistes-interprètes et met tout en œuvre pour leur apporter le soutien dont ils ont besoin :

  • 8,5 millions d’euros débloqués pour un paiement versé directement aux artistes sous la forme d’une répartition exceptionnelle.
  • 1,8 million d’euros d’aides financières maintenues aux projets artistiques annulés ou reportés et soutenus précédemment par l’Adami avec une attention particulière portée sur la rémunération des artistes.
  • 330 000 euros de dotation supplémentaire à notre dispositif « Droit au cœur » en soutien aux artistes qui font face aux situations sociales les plus urgentes.
  • 500 000 euros pour le fonds d’urgence mis en place par le Centre National de la Musique

    
Continuité des services et le suivi des droits des artistes

Les collaborateurs de l’Adami en télétravail pour 95% d’entre eux assurent la continuité des services et le suivi des droits des artistes.
Le versement des droits des artistes de mars d’un montant de 4,7 millions d’euros a pu être assuré. Sauf accident majeur, celui du mois de juin est programmé.
Les commissions d’attribution des aides aux projets artistiques continuent également de se réunir et de sélectionner les dossiers.
www.adami.fr
 

 

Studio d'enregistrement
Concert

Sacem

Société des Auteurs, Compositeurs et Éditeurs de Musique

La Sacem a adopté un plan de mesures d’urgence destiné à assurer un premier secours pour ses membres les plus en difficulté.
Ce plan s'articule autour de trois dispositifs d'aide dont deux s’adressent directement aux auteurs et compositeurs :  

Fonds de secours

Mis en place pour répondre aux besoins de celles et ceux qui connaissent des situations de grande détresse liée aux effets de la crise sanitaire.
Une aide d’urgence non remboursable de 1 500€, 3 000€ ou 5 000€ peut être versée selon votre situation.
Chaque demande fera l’objet d’une analyse par le Comité du Cœur des Sociétaires de la Sacem et, au sein de la direction des relations sociétaires, par la direction des affaires sociales. Il vous sera demandé de fournir des justificatifs de nature à expliquer l’urgence de votre situation personnelle. 
Ce fonds de secours exceptionnel est ouvert jusqu’à la fin de l’année 2020.
 

Avances exceptionnelles

Sont également mises en place des avances exceptionnelles de droits d’auteur. Ces avances seront remboursables à partir de janvier 2022, avec un lissage des remboursements sur 5 ans. Ces avances seront disponibles à partir de mai 2020, sachant que l’impact de la crise actuelle en termes de droits d’auteurs répartis, se fera ressentir principalement à partir de janvier 2021.

Pour accéder aux formulaires de demandes d’aide ou d’avance, vous devez vous être connecté à votre espace membre au préalable.
www.societe.sacem.fr
 

Les livestreams

Pendant le confinement, le nombre de livestreams a explosé. Pour soutenir ses membres, la Sacem annonce une nouvelle rémunération pour les livestreams.
www.createurs-editeurs.sacem.fr

 

SACD

Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques

Le fonds SACD d’urgence Covid-19 se décline en plusieurs volets dédiés aux auteurs : 

  • Le Fonds d’urgence Spectacle vivant
  • Le Fonds Télévision, Cinéma, Animation, Web
  • Le Fonds d’urgence Solidarité : mis en place au lendemain des premières mesures de confinement, il est destiné à soutenir les auteurs les plus en difficulté : ceux qui ne bénéficient d’aucun revenu fixe, ni allocation de retraite, ni salaire…

www.sacd.fr

GAM 

Guilde des Artistes de la Musique

La GAM a mis à disposition des artistes, auteurs et/ou compositeurs, une assistance juridique exceptionnelle et gratuite en partenariat avec le cabinet JOUCLARD AVOCATS. 
Cette assistance est exceptionnelle et gratuite pour tous les artistes, auteurs et compositeurs, adhérents ou non adhérents à la GAM et qui s’interrogent sur le droit du travail et de la propriété intellectuelle en ces temps inédits. Une assistance comptable gratuite est aussi possible.
www.lagam.org

Récapitulatif des mesures d’aide pour la musique du ministère de la Culture

Télécharger le document récapitulatif du ministère de la Culture

 

 

Contacts et ressources liés à l’emploi

Direccte Normandie 

Direction régionale des entreprises de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi de Normandie.
Un interlocuteur unique a été mis en place dans chaque DIRECCTE. 
Le référent pour la Normandie est joignable aux coordonnées suivantes : norm.continuite-eco@direccte.gouv.fr  / 02 32 76 16 60 
www.normandie.direccte.gouv.fr

Ministère du Travail

www.travail-emploi.gouv.fr

URSSAF 

Unions de Recouvrement des cotisations de Sécurité Sociale et d’Allocations Familiales
www.urssaf.fr/portail/home.html 

Pôle emploi spectacle

www.pole-emploi.fr/spectacle

 

 

Arrière scène

Ressources en ligne

Mobilisation et Coopération Arts et Culture contre le COVID-19

https://www.ufisc.org/item/357-infos-covid-19.html

Centre d'assistance mutualisé art et culture
https://cdam.freshdesk.com/support/home

Le FAR 

Covid19 : veille, ressources et informations
L’équipe du FAR reste mobilisée et se tient disponible pour répondre à vos questions.

RMAN

Réseau Musiques Actuelles en Normandie
www.reseau-rman.com

Irma

Centre de ressources et d’informations pour les musiques actuelles
Covid-19 : conseil & ressources pour la musique (veille, revue de presse, émission hebdomadaire En-Quête d’info...)
Article « De quelles mesures de soutien bénéficient les intermittents ? »

SMA

Syndicat des Musiques Actuelles
FAQ employeur (aspects économiques, contractuels, sociaux...), recensement et liens vers les communiqués de presse, les annonces gouvernementales, liens ressources...
www.sma-syndicat.org

CNM

Centre national de la musique
FAQ - Dispositifs de soutien aux artistes, techniciens intermittents du spectacle (maj 21/04/2020)

Le Pôle 

Pôle de coopération pour les musiques actuelles en Pays de Loire
Infos ressources concernant la crise (infos, veille, initiatives...).
www.lepole.asso.fr

ARTCENA

Centre national des arts du cirque, de la rue et du théâtre
Covid-19 : Fil d’infos juridiques. Durant la quarantaine, les chargés d’informations juridiques d’ARTCENA publient quotidiennement sur ce fil des fiches liées aux problématiques d’annulation, suspension de contrats de travail, chômage partiel...

La Scène 

La boîte à outils des intermittents du spectacle
La Scène met gratuitement à disposition de nombreuses ressources que doivent connaître les artistes et techniciens pour défendre leurs droits[...].
www.intermittents.lascene.com

Audiens 

Groupe de protection sociale
Particuliers 
Intermittents 
Egalement une cellule psychologique pour aider les professionnels de la culture

Ufisc

Union Fédérale d’Intervention des Structures Culturelles
www.ufisc.org
 

SFA

Syndicat français des artistes interprètes
Foire aux questions concernant l’emploi et l’assurance chômage des artistes interprètes