Vincent Do

Chanson / Slam

61250 DAMIGNY
Vincent DO (Vincent Donnet pour l’état civil) commence le violon l’année de ses 5 ans. L’attirance vers cet instrument a été comme une évidence, une relation singulière qui dure jusqu’à ce jour. Pendant une dizaine d’années, il suit des cours particuliers, dans les registres principalement folk et trad. À l’adolescence, il diversifie sa pratique instrumentale en s’ouvrant à d’autres instruments à cordes (guitare, mandoline…), aux percussions et au chant.

À la même époque, Vincent se produit avec des groupes d’amis dans des répertoires jazz et funk et se retrouve en sessions d’improvisations, jeté dans le grand bain à devoir répondre à des questions/réponses musicales. Des rencontres donnent naissance à de multiples projets musicaux aux esthétiques variées. Dans les années 2000, il débute dans le milieu de la chanson française. Pendant un an, il est notamment le violoniste et mandoliniste de Fanch. Il se produit alors sur plusieurs scènes parisiennes (Le Point Virgule, Le Studio de l’Ermitage, la Péniche el Alamein, La Guinguette Pirate…) aux côtés de Thomas Benoit à la contrebasse (Debout sur le zinc), Marc Mayson à la guitare électrique (Anaïs, Mister Gang), Illya Amar (Nguyên Lê) et Olivier Saget (Le Petit dernier).

N’étant pas encore « intermittent du spectacle » Vincent tente une expérience professionnelle dite « normale » par l’entourage familial en tant qu’acousticien. Mais l’appel de la musique est plus fort et il se réoriente en passant un DUMI à l’université de Tours en 2010. En plus du savoir pédagogique, cette formation lui apporte également des ouvertures culturelles et des compétences nouvelles en tant qu’artiste notamment en chant, écriture, composition, arrangement. Il exerce le métier d’intervenant en milieu scolaire pendant 9 ans, réalisant divers projets pédagogiques, notamment autour du gamelan javanais en collaboration avec la Cité de la musique de Paris ou encore de l’écriture de chansons.

À partir de 2015, Vincent multiplie les projets musicaux : Arasta Bazar (musiques de bal folk métissées turques), Gangstar Fanfare (fanfare électrique avec circassiens), Stout (chanson de pub, musique trad irlandaise), Balkan Kafé (musique des Balkans). C’est dans cette effervescence musicale et artistique que débute son projet personnel de chansons sous le nom de Vincent DO. Le projet évolue tout d’abord sous diverses formes, du solo au quintet, co-plateau avec d’autres auteurs-compositeurs-interprètes (notamment avec Deny Lefrançois de Mes souliers sont rouges). Suite à ces différentes expériences, Vincent DO s’est affirmé́ depuis juin 2018 sur une forme trio dont l’efficacité́ s’est fait ressentir dès la première résidence et le premier concert. Vincent s’est nourri de toutes ces influences (folk, jazz, swing, musiques du monde…), ses expériences, ses rencontres et les distille sur scène avec une énergie débordante. Il est accompagné par Christophe Grisard (guitare, guitalélé, ukulélé basse, chœurs) et Benjamin Agostini (batterie, percussions).

Depuis une vingtaine d’années, Vincent est également appelé sur des réalisations de musiques de pub et de film, plus particulièrement avec Julien Jaouen (compositeur des BO : Bis, Sous le même toit, Ils sont partout, Aïlo, une odyssée en Laponie).

Sa qualité de multi-instrumentiste (violon, guitare, mandoline, banjo) lui permet d’offrir, sur scène, des sonorités d’une grande variété harmonique. De plus, techniquement, le spectre sonore du groupe est élargi par la mise en place d’un dispositif spécifique et original permettant au guitariste de séparer le signal de sa guitare avec d’un côté les cordes basses vers un octaveur qui est activé selon les besoins d’arrangements, et le reste des cordes pour l’harmonie.

Parmi plus d’une trentaine de dates réalisées lors de la dernière tournée en 2019, on peut noter les concerts au Pan Piper (Paris 11) dans le cadre d’une soirée de soutien Urgence Lyme avec notamment Mickael Gregorio, Bruno Solo, Luna Gritt, Octave Noire, Constance Amiot, Lauwrence Collins, à la Luciole à Alençon (61) dans le cadre des afterwork, un concert au Zèbre de Belleville (Paris 11) - invité Fanch, la première partie de Gauvain Sers au Quai des Arts à Argentan (61).

Après la sortie en octobre 2018 d’un EP intitulé Trois en accord, il prépare actuellement la sortie de son premier album, Jongle avec les mots, pour février 2021, accompagné d’un clip.

Vincent Do offre au public une ballade poétique qui, au gré des mots, accompagne avec émotion et humour des instants de vie.

Les productions :

TROIS EN ACCORDS (EP)

Chanson / Slam
Date de sortie : 26 octobre 2018