Dom Ferrer

Blues

61790 SAINT-PIERRE-DU-REGARD
Rencontrer Dom Ferrer, c’est comme ouvrir une carte routière. Pas une appli avec la voix de la dame qui prononce les mots bizarrement et vous envoie d’un endroit à un autre au plus vite. Non, plutôt une carte à l’ancienne, avec les plis usés, des endroits annotés et d’autres cachés. On n’y cherche pas seulement sa route, on y trouve son chemin. Dom Ferrer est français. Mais on s’en fout un peu. Parce que ce qui définit un homme, c’est peut-être moins d’où il vient que les routes qu’il suit. Dom Ferrer a 57 ans. Mais on s’en fout un peu. Parce qu’il avoue avoir envisagé la musique sérieusement à partir de 50 ans, et que « Your Rules Are Not Mine » est seulement son troisième album. Il avait composé le précédent lors d’un road-trip entre l’Idaho et la Louisiane, puis l’avait enregistré dans l’Arkansas avec des musiciens de l’Oklahoma. Le nouveau est made in France, mais c’est la suite du voyage.
Ça commence par « Ain’t We Gold », un blues-rock tanné, avec un son de guitare beau comme des piqûres de rouille sur les chromes d’un pare-chocs.
Il y a d’autres chansons comme celle-là sur l’album : « The Last House » et son riff imparable, « Just A Little Rain » qui sonne comme une errance au milieu de puits de pétrole, ou la déclaration d’indépendance au fronton de l’album, « Your Rules Are Not Mine ». Le son d’une antique Gretsch demi-caisse, l’énergie des musiciens qui enregistrent en même temps dans la même pièce, la voix d’un homme en révolte, qui pourrait crier fort mais préfère chanter. Il pourrait pleurer, aussi.
Car il y a une belle brochette de ballades chargées d’émotion sur l’album, des chansons d’aires de repos, pour quand le réservoir est à sec et le cœur gros. Et puis il y a « Rebel, Rebel », la reprise de David Bowie.
Parce que c’est une des plus (re)belles chansons du monde, et parce que c’est une chanson importante pour Dom Ferrer, la première qui ait vraiment compté pour lui. A 11 ans, il avait acheté l’album « Diamond Dogs » avec son frère, et tout de suite adoré « Rebel, Rebel ». De « Rebel, Rebel » il y a plus de 40 ans à « Your Rules Are Not Mine » aujourd’hui, la trajectoire est cohérente, le chemin de vie de Dom Ferrer se raconte. Il n’a pas d’autre ambition que de jouer ce disque sur scène, passer deux ans en tournée et puis refaire un disque.
Cet album s’écoute comme on lit une carte routière.
Et l’avantage, c’est qu’on n’aura jamais besoin ni envie de la refermer.

Les productions :

YOUR RULES ARE NOT MINE (ALBUM CD, VINYLE, DIGITAL)

Blues
Date de sortie : 12/02/2021